Skip to content

L’autisme en France

MapoHème a décidé d’oeuvrer pour l’insertion de personnes autistes dans le monde du travail.

Quelques chiffres : 700 000 personnes autistes en France.

Avec 1/100 naissances, l’autisme est une grande cause nationale depuis 2012 en France.

En France, 1% des personnes autistes travaillent (contre 18% en Grande-Bretagne !)

Et pourtant la majorité des personnes autistes a la capacité de travailler !

Elles ont, au même titre que tous, droit à l’emploi mais cela reste très compliqué pour elles. Seulement 0,5% des personnes autistes ont un emploi en milieu ordinaire.

C’est pourquoi nous avons décidé d’agir pour leur inclusion dans le monde du travail afin qu’elles puissent s’y épanouir avec leurs différences, leurs compétences et aptitudes propres. Nous souhaitons rendre accessible le milieu de travail ordinaire et nous travaillons à faire bouger les choses, modifier le regard porté sur le handicap pour plus de bienveillance vis à vis de la diversité et faire grandir les compétences des personnes autistes.

Nous pensons que les entreprises ont leur part de responsabilité dans la construction d’une société où chacun trouve sa place avec ses particularités.

Les besoins spécifiques des personnes autistes nécessitent un accompagnement adapté et la mise en place d’aménagements pour faciliter leur insertion professionnelle. 

Ainsi, l’intégration professionnelle en milieu ordinaire de ces personnes s’avère difficile, faute de soutien et de formation des personnes référentes.

Pourtant, elles ont des qualités et des compétences pouvant être précieuses dans le monde du travail, à condition que le milieu soit adapté et le permette. 

Les personnes autistes ont, de par leur fonctionnement, un regard neuf sur nos modes de pensée et d’organisation. Leur mémoire souvent importante, leur grand sens du détail, leur implication et leur grande franchise en font des collaborateurs précieux.

Comprendre ces fonctionnements différents, c’est permettre à chacun de trouver sa place et d’exprimer ses habiletés particulières.

MapoHème travaille ainsi main dans la main avec la fondation 3A pour l’accueil de son 1er salarié.

Elle nous accompagnera tout au long du parcours salarial de ces adultes, mais également en amont. En effet, nous travaillons sur les contours des postes qui seront à pourvoir et sur les fiches process à mettre en place pour ceux-ci. La fondation nous accompagne et nous forme pour permettre cet accueil, au niveau de l’adaptation des postes et des moyens à mettre en place.

Ce qu’il est important de savoir, c’est que toutes ces procédures seront également utiles à toute personne travaillant dans notre entreprise!

C’est ainsi tout l’intérêt de l’inclusion plurielle! 

Inclusion plurielle?…. On vous détaille ce terme lors d’un prochain article !

Voir aussi notre article sur l’insertion professionnelle.